La plupart des plus beaux sites de Croatie se situent sur la côte ou sur les iles. Saviez-vous que la Croatie possède 1185 iles dont 66 d’entre elles sont habitées ? Cela vous laisse un vaste choix de visites durant vos vacances. Existe-t-il meilleur façon de découvrir la Croatie que de faire une croisière sur la mer Adriatique ? Même si je voyage beaucoup avec mes amis et ma famille et qu’en général je réserve une location de vacances ou une auberge de jeunesse, il y a quelque chose d’unique dans le fait de découvrir la Croatie en bateau. Vous n’aurez pas besoin de réserver de logement ou de moyen de transport. Choisissez juste votre port de départ et partez découvrir la Dalmatie, l’Istrie, le Quarner ou encore la côte Adriatique. Parmi l’offre de l’agence Adriagate vous trouverez des croisières de moins de 500 € par personne pour 7 jours en cabine double en juillet et août. J’adore vraiment leur site car il me permet de faire un choix facilement grâce à un moteur de recherche simple et une note donnée aux croisières, des appréciations et commentaires de vrais clients. C’est le vestige d’un ancien océan : la Téthys. La mer Méditerranée est en partie le vestige d’un ancien domaine océanique que l’on nomme aujourd’hui la Téthys, qui était plus vaste que la mer Méditerranée actuelle. À partir du Crétacé, la Téthys s’est « refermée » progressivement par subduction, avec le rapprochement des continents africain et eurasiatique. Ceci entraîne la formation de chaînes de montagne, comme les Pyrénées, ou les Alpes. Durant l’Oligocène (il y a 30 millions d’années), la Méditerranée occidentale subit une phase d’étirement qui sépare la Corse et la Sardaigne du continent européen. Il y a cinq millions d’années, le détroit de Gibraltar s’est refermé à la suite de l’élévation de son niveau par des mouvements sismiques, réduisant la mer Méditerranée à un lac très salé. On nomme cet épisode la crise de salinité messinienne. Des dépôts salins au fond de la mer produits durant un million d’années témoignent de ce phénomène. ]. En s’inspirant de cet épisode, l’architecte allemand Herman Sörgel conçoit en 1928 le projet Atlantropa dans lequel la fermeture du détroit de Gibraltar par un barrage hydroélectrique aurait asséché une partie de la mer Méditerranée. A découvrir sur le site de jet ski.